Un été sans Fêtes et sans animation serait une catastrophe, selon Thierry Lavalley

jeudi, 13.09.2018

Le président de la Société des hôteliers de Genève (SHG) dresse son bilan de la fréquentation touristique estivale 2018. L'absence des Fêtes de Genève représente une ombre au tableau.

Elsa Floret

Thierry Lavalley préside la Société des hôteliers de Genève (SHG)


Quel bilan faites-vous de la fréquentation estivale à Genève?
Cet été de «transition» a entrainé une légère baisse de fréquentation et de la durée de séjour, mais surtout une chute du prix moyen. Nous avons clairement constaté un trou d’air après les feux du 10 août dû au...





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...