La chute du bitcoin annihile les espoirs de cotation de Bitmain

mercredi, 27.03.2019

Le plus grand fabricant de matériel de minage pour cryptomonnaies a annulé son ambitieux projet d'introduction en Bourse à Hong Kong, devenant la dernière victime en date de l'effondrement des cours du bitcoin.

Malgré l'énorme potentiel des cryptomonnaies, le secteur relativement jeune, et encore en train de prouver sa valeur a convaincu Bitmain de renoncer à une introduction en Bourse.(Keystone)

Bitmain Technologies a fait savoir mardi qu'il ne donnait pas suite à son projet d'introduction en Bourse (IPO), six mois après l'avoir déposé avec pour objectif de lever jusqu'à 3 milliards de dollars, d'après l'agence Bloomberg News.

Or, selon la réglementation des introductions boursières à Hong Kong, les demandes d'IPO expirent six mois après avoir été enregistrées.

"Nous reconnaissons que malgré l'énorme potentiel des cryptomonnaies et de l'industrie de la blockchain, cela demeure un secteur relativement jeune qui est encore en train de prouver sa valeur", a commenté sur son blog la société dont le siège se trouve à Pékin.

"Le marché baissier de la fin 2018 nous a amené à la fois des défis et des opportunités face auxquels Bitmain s'efforcera de réagir en 2019", ajoutant qu'il redéposerait une demande d'IPO à une période "appropriée à l'avenir".

Le bitcoin, première et principale monnaie virtuelle décentralisée, a affiché une spectaculaire croissance en 2017 pour culminer au record de 19.500 dollars . Mais les investisseurs ont craint une bulle spéculative et le cours s'est depuis effondré à 3.980 dollars l'unité après des mois d'échanges en dents de scie.

L'explosion de cette bulle a quasi annihilé la possibilité de faire des bénéfices sur les opérations de minage, à savoir les activités consistant à utiliser de la puissance de calcul sur le réseau et qui donnent droit à une rémunération en bitcoin.

Bitmain a par ailleurs annoncé, dans son communiqué, que ses cofondateurs Micree Zhan et Jihan Wu, devenus parmi les plus riches entrepreneurs issus de l'industrie des cryptomonnaies, allaient démissionner de leur poste de directeur général, et remplacés par Haichao Wang, même s'ils restent administrateurs.

Le communiqué qualifie par ailleurs de "difficiles mais nécessaires" les licenciements de la fin de l'an dernier, sans préciser combien d'employés avaient été touchés.

D'autres fabricants du secteur ont eu à affronter les mêmes turbulences dans les mois passés, notamment Canaan, rival de Bitmain, qui a laissé son projet d'introduction boursière expirer en novembre. Ebang, fabricant de microprocesseurs de minage, a pour sa part déposé à nouveau son projet d'IPO à Hong Kong en décembre.(awp)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...