Le nom de la banque genevoise Dukascopy usurpé en Asie

lundi, 04.03.2019

Le nom de la banque Dukascopy a été utilisé frauduleusement par la société GCG Asia pour démarcher des clients en évoquant un prétendu partenariat avec l'établissement genevois.

Laurent Bellieres, Chief Risk Officer chez Dukascopy Bank à Genève.

L'offre et la réputation du courtier en ligne Dukascopy semblent susciter des convoitises chez l'un de ses concurrents. Le nom de la banque genevoise a été utilisé frauduleusement par la société GCG Asia qui a démarché des clients en invoquant un prétendu partenariat avec Dukascopy, a dénoncé ce week-end la société basée à Meyrin.

Dans un avertissement lancé sur son site, le courtier genevois a nié toute coopération avec GCG Asia, firme opaque qui communique en utilisant le logo de l'australien Goldland Capital Group (GCG), un autre courtier spécialisé dans le négoce de devises, par ailleurs actif en Asie.

"Plusieurs personnes nous ont contacté par courriel pour vérifier l'existence d'une relation d'affaires entre GCG Asia et Dukascopy Bank", a expliqué à AWP Laurent Bellières, directeur du risque de l'établissement genevois, qui pointe du doigt le "mensonge" de GCG Asia.

La société asiatique vantait cette prétendue collaboration par le biais de publicités sur Internet et via des conférences organisées en Malaisie, a précisé M. Bellières.

GCG Asia utilise frauduleusement le nom et le logo de Dukascopy pour attirer des clients/investisseurs sans la permission de la banque, lit-on sur le site du courtier en ligne, qui entend "prendre des mesures" à l'encontre de cette "société malhonnête". Le directeur du risque n'a pas voulu détailler la nature de ces mesures.

D'autres victimes

Selon les informations récoltées par Dukascopy, il ne s'agit pas d'une première pour GCG Asie, qui aurait déjà usurpé le nom d'autres concurrents et tenté de profiter de leur réputation.

Dukascopy est un courtier en ligne spécialisé dans le négoce de devises et titulaire d'une licence bancaire. L'établissement, basé à proximité de l'aéroport de Genève, propose notamment une offre en cryptomonnaies.

Depuis le mois de janvier 2019, Dukascopy collabore avec la plateforme européenne de négoce de cryptodevises Bitstamp, cette dernière effectuant les transactions pour le compte du courtier genevois. Les clients de Dukascopy peuvent ainsi convertir leur bitcoins en dollars depuis leur compte, puis les échanger sur le marché des devises en Suisse.

Le courtier genevois a également retenu l'attention de la crypto-communauté dernièrement, devenant la première banque au monde "sous régulation stricte" a obtenir l'autorisation pour lancer une levée de fonds par l'émission de jetons (ICO), les Dukascoins et Dukasnotes. Le gendarme financier suisse Finma a donné son feu vert en décembre dernier. (ats)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...