Glencore: extraction ralentie au premier trimestre

mercredi, 04.05.2016

Le mastodonte minier et du négoce zougois a sensiblement ralenti son extraction de matières premières au premier trimestre 2016, à l'exception notable des produits agricoles.

Glencore a sensiblement ralenti son extraction de matières premières au premier trimestre 2016, à l'exception notable des produits agricoles. Le mastodonte minier et du négoce zougois rappelle dans son rapport de production mercredi avoir adopté une certaine retenue, en raison notamment de la faiblesse des prix.
L'extraction de charbon a ainsi été freinée de 17% à 29,7 millions de tonnes, principalement en raison de la perte de contrôle sur Optimum Coal en Afrique du Sud, cédée mi-avril. La production d'hydrocarbures s'est pour sa part érodée de 7% à 6,9 millions de barils.
La production propre de cuivre s'est tassée de 4% à 335.000 tonnes, malgré une accélération en Amérique du Sud. Celle de zinc a fondu de 28% à 257.100 tonnes, sous l'impulsion des coupes annoncées en Australie, au Pérou et au Kazakhstan. L'extraction propre de nickel a en revanche bondi de 16% à 27.000 tonnes.
L'acquisition l'an dernier des canadien Becancour et américain Warden a permis de faire décoller les produits agricoles de 89% à 1,2 million de tonnes.
Pour l'ensemble de l'exercice, la direction maintien dans l'ensemble ses prévisions de production inchangées. L'extraction d'hydrocarbures a toutefois été revue à la baisse de quelque 300.000 barils. Glencore table toujours sur un excédent d'exploitation (Ebit) compris entre 2,4 et 2,7 milliards de dollars. (awp)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...