Astellas s'offre une biotech américaine pour 3 milliards de dollars

mardi, 03.12.2019

Le laboratoire pharmaceutique japonais Astellas Pharma a annoncé mardi l'acquisition pour environ trois milliards de dollars de la biotech californienne Audentes Therapeutics.

Le groupe japonais prévoit de payer 60 dollars par action Audentes.

Astellas Pharma a acquis pour environ trois milliards de dollars (presque autant en francs) de la biotech californienne Audentes Therapeutics, spécialisée dans le développement de thérapies géniques ciblant des maladies neuromusculaires rares.

La transaction a été approuvée unanimement par les conseils d'administration des deux sociétés, a déclaré Astellas dans un communiqué.

Le groupe japonais prévoit de payer 60 dollars par action Audentes, ce qui représentait une prime de 110% par rapport au cours de clôture lundi de cette société cotée sur le Nasdaq et qui la valorise à hauteur de 3 milliards de dollars.

L'acquisition doit être finalisée au cours du premier trimestre 2020, sous réserve de l'approbation d'autorités réglementaires.

Fondée en 2012, Audentes est une entreprise de biotechnologie avec des traitements de thérapie génique à des stades de développement précoces.

Son atout maître réside dans sa technologie de thérapie génique à partir d'un vecteur dérivé d'un virus adéno-associé (AAV), permettant de transférer un gène thérapeutique "in vivo", c'est-à-dire directement dans l'organisme du patient.

Les avancées des thérapies géniques, qui commencent à être approuvées dans le monde pour traiter des maladies rares jusqu'à présent incurables, ont provoqué une vague de coûteuses acquisitions par les mastodontes de la "big pharma".

Le géant pharmaceutique Roche a par exemple racheté cette année pour 4,8 milliards de dollars une autre biotech américaine en pointe dans ce segment, Spark Therapeutics, alors que son rival Novartis a mis la main l'an dernier sur AveXis pour 8,7 milliards de dollars.

S'étant longtemps principalement cantonnés sur leur marché national, les groupes pharmaceutiques japonais multiplient aussi les acquisitions à l'étranger pour se croître hors du Japon: la palme revient au numéro un japonais Takeda, qui a bouclé en début d'année le rachat du laboratoire irlandais Shire pour la somme astronomique de 62 milliards de dollars.(awp)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...