Peach Property sur la route d'une croissance renforcée

mardi, 25.08.2020

Le groupe zurichois Peach Property a enregistré des revenus locatifs en progression de 42% sur un an à 27,4 millions de francs.

A moyen terme, Peach Property espère accroître ses investissements pour atteindre un parc immobilier d'une valeur totale de deux milliards de francs. (Keystone)

La société immobilière Peach Property affiche des résultats semestriels solides, malgré un contexte de crise sanitaire et économique. Ses revenus locatifs pour l'ensemble de l'année devraient dépasser de loin ceux de l'année dernière, selon le directeur général.

Le groupe zurichois a dévoilé des revenus locatifs en progression de 42% sur un an à 27,4 millions de francs. Cette progression atteint 5,4% sans la prise en compte des acquisitions du groupe entre fin décembre 2019 et le début de l'année 2020, d'après un communiqué publié mardi.

Peach Property est par ailleurs parvenu à réduire le taux de vacance à 8,2%, contre 9,3% à la fin de l'année 2019.

La valeur du portefeuille a augmenté de 50% sur un an et s'établit désormais à 1,1 milliard de francs. Cette progression est de 4,6% par rapport à la fin de l'année dernière.

La société enregistre toutefois un bénéfice après impôts en repli de 33,1% sur un an à 14,9 millions de francs.

Des revenus annuels attendus à la hausse

Selon la direction, la solidité de ces chiffres s'explique par les effets positifs des acquisitions faites en 2019 sur la première partie de l'année 2020. Ce portefeuille consolidé a permis au groupe de "générer des économies d'échelle significatives avec un coût de gestion et de maintenance particulièrement bas".

Pour le directeur général Thomas Wolfensberger les revenus locatifs devraient passer de 39 millions en 2019 à 55 millions en 2020. Ce chiffre devrait même atteindre 77 millions de francs en 2021 du fait des acquisitions venues grossir le parc immobilier de Peach Property.

La pandémie de coronavirus n'a eu que peu d'emprise sur les résultats. "Nous n'avons pratiquement pas enregistré de pertes de loyer ni de demandes de réduction de loyer. Cela montre une fois de plus la résilience du marché du logement locatif dans les régions cibles" a estimé M. Wolfensberger.

Le directeur financier de la société s'attend, lui, à une poursuite de la baisse du taux de vacance. "Sur une base ajustée, c'est-à-dire lorsque seuls les appartements disponibles sont pris en compte, ce chiffre s'élève actuellement à 2,7%", a d'ailleurs indiqué Marcel Kucher.

Concernant la suite de son exercice, le spécialiste du marché immobilier a annoncé un accord pour l'achat de 5450 unités résidentielles en Rhénanie-Du-Nord-Westphalie et à Kaiserslautern, augmentant la valeur de son portefeuille pour atteindre 1,5 milliard à la fin de 2020.

Les deux dirigeants n'ont pas voulu dévoiler les détails du financement de cette nouvelle acquisition, qui doit être achevée en décembre de cette année. "Nous continuons à examiner différentes options et nous fournirons des informations en temps utile" s'est contenté de préciser M. Kucher.

D'après une annonce publiée en juillet, l'acquisition serait financée par une combinaison de capitaux propres et d'emprunts.

A moyen terme, Peach Property espère accroître ses investissements pour atteindre un parc immobilier d'une valeur totale de deux milliards de francs.

A 11h52, le titre Peach Property perdait 1,2% à 40,50 francs dans un SPI en hausse cosmétique de 0,11%. (awp)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...