GAM peine à drainer des fonds

jeudi, 17.10.2019

Le groupe zurichois d'asset management GAM a essuyé un reflux net de 1,1 milliard au troisième trimestre. Ce qu'il explique par l'aversion au risque des investisseurs en août dernier. Mesures additionnelles d'efficacité visées pour 2020/2021.

Piotr Kaczor

Peter Sanderson, le nouveau CEO, juge GAM bien placé pour prodiguer des sources de rendement non traditionnelles aux clients du groupe.

Après un timide renversement de tendance favorable en juin et en juillet derniers, avec deux mois consécutifs d’afflux nets d’argent positifs dans ses stratégies maison Investment Management, le groupe zurichois de gestion institutionnelle GAM Holding a annoncé jeudi avoir essuyé des sorties...





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...