Calida espère finir l'année sur un bénéfice

mercredi, 29.07.2020

Le fabricant textile lucernois Calida a annoncé mercredi une baisse de 18,8% sur son chiffre d’affaires au premier semestre. Les ventes en ligne ont permis de limiter les pertes.

Calida espère compenser une partie de la perte accusée à cause de la fermeture des magasins durant le confinement lié au coronavirus au deuxième semestre. (Keystone)

Le fabricant textile Calida a essuyé au premier semestre une perte imputable à la fermeture des magasins durant le confinement instauré au plus fort de la crise sanitaire. L'entreprise lucernoise espère compenser une partie de cette contre-performance sur les six derniers mois de 2020. 

"Nous allons finir l'année sur un bénéfice" si l'évolution de la crise ne se détériore pas, a affirmé mercredi à AWP le directeur général Reiner Pichler. 

L'entreprise connue notamment pour ses pyjamas et sous-vêtements des marques Calida et Aubade a pu gagner des parts de marché, grâce au développement des ventes en ligne qui ont bondi de 59,2% sur un an et contribuent maintenant à hauteur de 22,5% des recettes du groupe, un chiffre bien au-dessus de la moyenne du secteur. 

Malgré la réouverture des boutiques, l'e-commerce continue d'afficher une progression à deux chiffres, a assuré le patron, tout en ajoutant que les magasins enregistrent également une croissance. 

M. Pichler a cependant relevé qu'il était difficile de prédire si cette tendance allait perdurer, tout en soulignant que les investissements dans le numérique permettent au groupe de se démarquer de ses concurrents 

Perte semestrielle 

De janvier à juin, la perte nette s'est établie à 9,8 millions, contre un bénéfice net de 3,9 millions de francs il y a un an, entre autres à cause de la cession de sa marque de vêtements de surf Oxbow à la société française Rainbow. 

La perte opérationnelle ajustée (Ebit) s'est inscrite à 4,4 millions, après un excédent de 6,5 millions de francs, et la marge afférente est tombée à -3% contre +3,6%, selon le communiqué. 

Le chiffre d'affaires a reculé de 18,8% à 146,2 millions de francs, en repli de 14,6% hors effet de change. La division Lafuma Mobilier a même pu progresser de 3,5% grâce aux produits destinés au jardinage et aux meubles tandis que Millet Mountain a accusé le recul le plus important (-33,5%). 

Les résultats sont cependant supérieurs aux attentes des analystes. Vontobel et la Banque cantonale de Zurich anticipaient respectivement des recettes à 145,5 et 137 millions et une perte opérationnelle à 10 et 12 millions de francs. 

Les pertes de recettes et bénéfices encaissées à cause du confinement pourraient en partie être compensées au deuxième semestre si la pandémie ne venait pas à se renforcer. 

Calida demeure en outre à la recherche d'acquisitions dans le secteur de la lingerie, a confié le directeur général. 

La banque Vontobel anticipe également une amélioration mais l'analyste ne s'attend pas à ce que les résultats atteignent ceux de l'année dernière.(AWP)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...