Nikon: le bénéfice net divisé par deux au premier trimestre

mardi, 06.08.2019

Le fabricant japonais d'appareils photographiques a vu son bénéfice chuter au premier trimestre.

"Le marché des appareils photographiques reflex à objectif interchangeable et des modèles compacts a continué de diminuer", a déploré Nikon.

L'un des grands noms japonais de la photo, Nikon, a déploré mardi une chute de moitié de son bénéfice net au premier trimestre, victime d'un déclin du marché des appareils photo et de reports d'investissements de clients pour certains de ses équipements industriels.

Son résultat net des mois d'avril à juin s'est affiché à 8,2 milliards de yens (75 millions de francs) et son bénéfice d'exploitation a aussi été divisé par deux, à 9,3 milliards de yens, sur un chiffre d'affaires qui a cédé 14% à 142,95 milliards de yens.

"Le marché des appareils photographiques reflex à objectif interchangeable et des modèles compacts a continué de diminuer", a déploré Nikon, qui n'a pas pu se rattraper avec les modèles hybrides, pourtant en vogue.

Les profits ont été d'autant amoindris que le groupe a dû investir dans le développement de nouveaux objectifs pour les hybrides (aussi appelés appareils sans miroir).

Dans le domaine des équipements de précision, le groupe a été affecté par les moindres ventes d'appareils utilisés dans la fabrication d'écrans. La situation a été meilleure concernant les dispositifs servant à fabriquer des semi-conducteurs, mais cela n'a pas rattrapé le manque à gagner de cette division.

Du côté des technologies pour le secteur médical, un relai de croissance dans lequel investit Nikon, ses ventes de microscopes ont baissé. Mais les engins de diagnostic ophtalmologique ayant enregistré de meilleures performances, le déficit de cette activité s'en est trouvé réduit.

Pour l'ensemble de l'exercice, Nikon a conservé ses prévisions précédentes. Le compatriote et concurrent de Canon s'attend toujours à une chute de 37% de son bénéfice net sur un an à 42 milliards de yens. Il pense que son gain d'exploitation reculera de 37% à 52 milliards de yens, sur un chiffre d'affaires qui devrait décliner de 5,5% à 670 milliards de yens. (awp)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...