Le CEO de Deutsche Bank sur la défensive à cause de costumes de luxe

vendredi, 12.07.2019

Le directeur général du géant allemand Deutsche Bank a dû s'expliquer vendredi dans la presse sur le comportement de cadres qui, en pleine vague de licenciements, se faisaient tailler des costumes de luxe dans leur bureau.

"Je ne peux pas comprendre que quelqu'un appelle son tailleur lundi pour essayer des costumes quand, le même jour, nombre de leurs collègues devaient partir", a assuré le PDG, Christian Sewing, dans le quotidien allemand Handelsblatt.

Le PDG du géant allemand Deutsche Bank a dû s'expliquer vendredi dans la presse sur le comportement de cadres qui, en pleine vague de licenciements, se faisaient tailler des costumes de luxe dans leur bureau.
Lundi, alors que leurs collègues faisaient leurs cartons après l'annonce de la suppression de 18'000 emplois dans le monde, deux responsables de la banque à Londres ont fait venir un tailleur pour commander des costumes à 1500 livres pièce (plus de 1850 francs). L'histoire a fait grand bruit dans la presse, britannique en particulier.
"Je ne peux pas comprendre que quelqu'un appelle son tailleur lundi pour essayer des costumes quand, le même jour, nombre de leurs collègues devaient partir", a assuré le PDG, Christian Sewing, dans le quotidien allemand Handelsblatt.
Il a assuré avoir appelé les deux personnes incriminées pour les réprimander et affirmé que leur comportement ne "représente pas les valeurs" de l'entreprise.(AWP)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...