La croissance fulgurante de Google Play Store

lundi, 15.10.2018

Lancé il y a dix ans, le magasin d’applications de Google propose désormais plus de 2,8 millions d’applications. Depuis 2012, il a engendré 85 milliards de revenus, selon App Annie. Un chiffre toujours en hausse.

SG

Depuis 2012, le magasin d’applications a enregistré près de 330 milliards de téléchargements.

Cela fait dix ans que le géant américain Google a créé son magasin d’applications. D’abord lancé en 2008 son le nom Android Market, il est devenu Google Play Store en 2012 à la suite de la fusion des services Android Market, Google Movies, Google ebookstore et Google Music. 

Le cabinet App Annie a effectué un retour sur les dix ans de la boutique en ligne de Google, une décennie marquée par une croissance fulgurante.

Depuis 2012, le magasin d’applications a enregistré 85 milliards de dollars de revenus et près de 330 milliards de téléchargements. En 2018, il devrait atteindre un revenu de 27 milliards de dollars contre 22 milliards en 2017. D’ici 2022, App Annie estime que ce chiffre devrait presque doubler; Google Play comptera alors 42 millions de dollars de revenus.

Du côté des pays, c’est le Japon qui détient le record des dépenses consommateurs sur Google Play avec 25,1 milliards de dollars, suivi des Etats-Unis (19,3), de la Corée du Sud (11,2) et de l’Allemagne (3,1).

A la suite de son succès au Japon et en Corée du Sud, Google Play a renforcé sa présence sur d’autres marchés de l'Asie-Pacifique comme Taïwan, la Thaïlande et Singapour, dopant par la même occasion les revenus dans ces régions. En 2017, la région de l’Asie-Pacifique a à elle seule généré plus de 50% de revenus. 

Au niveau du nombre d’applications téléchargées, la boutique de Google devance largement l’App Store d’IOS. En 2017, 70% des téléchargements dans le monde ont été effectués via le système de Google contre 30% pour celui d’IOS. Par contre, l’App Store a enregistré 66% des dépenses des consommateurs contre seulement 34% pour Google Play. Les deux géants américains ne sont pas prêts de céder leur part du gâteau.





 
 
 
 

...