DKSH traverse une phase de pression plus ou moins justifiée

jeudi, 20.06.2019

L’action a perdu près de 16% depuis le début de 2019. Pour plusieurs motifs qui s’expliquent. La valorisation redevient peu à peu intéressante.

Philippe Rey

Stefan Butz. Le CEO de DKSH qui continue à optimiser son portefeuille d'affaires.

DKSH connaît une mauvaise année boursière avec une baisse proche de 16% de l’action depuis le 1er janvier 2019. Les changements intervenus au sein du conseil d’administration, la vente de la participation détenue par FFP (la famille Peugeot), des résultats 2018 en demi-teinte et les...





 
 
 
 

...