La Suisse reste en tête du classement ESG

mardi, 03.12.2019

La Suisse confirme cette année sa position sur le haut du podium de l'indice ESG, suivie du Danemark et de la Norvège.

SG

La Suisse devance les 177 pays et territoires de l'indice ESG. (Keystone)

Global Risk Profile publie la seconde édition de l’indice ESG, une mesure de risques d’atteinte à l’environnement, aux droits humains, à la santé et à la sécurité des personnes à travers le monde.

Bien que l’Europe présente la meilleure performance régionale (25.6), devançant largement l’Océanie (40.1), l’Amérique du Sud (40.5), l’Asie (47.1) et l’Afrique (58.1), il s’agit également de la seule région en déclin par rapport à l’année précédente, faisant ainsi baisser la moyenne mondiale.

Déjà classée première sur 177 pays et territoires dans l’édition 2018 de l'indice, la Suisse confirme cette année sa position sur le haut du podium, suivie du Danemark, de la Norvège, de la Suède et de l’Islande.

Bien que l’Allemagne ait gagné un rang en se hissant de la 8e à la 7e place, un léger déclin dans le sous-indice droits humains a affecté son score général.

La France, qui a récemment adopté une loi pionnière relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre, conserve sa 17e place. Les entités concernées par la loi gagneraient à prioriser leurs efforts sur les tierces parties opérant dans des juridictions à risques ESG, telles que la Turquie, classée 105e, et la Chine, classée 106e.

La Turquie et la Chine représentent d’importants partenaires commerciaux pour la France, aussi bien en termes d’importations que d’exportations. Avec un recul dans leurs positions relatives de 7 et 4 rangs respectivement, une tendance négative se profile.





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...