La biotech GliaPharm lève 2 millions de francs

lundi, 25.05.2020

La spin-off de l'EPFL GliaPharm annonce une levée de fonds de 1,5 million de francs auprès de l'américain Gliaven LLC, portant à 2 millions le montant total levé par la biotech à ce jour.

MH

L'équipe de GliaPharm. C. Finsterwald, A. Magistretti, P. Magistretti, S. Lengacher.

La biotech genevoise GliaPharm a conclu une levée de fonds de 2 millions de francs pour poursuivre le développement de médicaments pour le trouble métabolique génétique rare ciblé, une maladie neurologique orpheline causée par une déficience du métabolisme cérébral.

"La maladie ciblée est caractérisée par de fréquentes crises d'épilepsie et des déficiences neuromusculaires et cognitives pour lesquelles il n’existe à l’heure actuelle pas de traitement efficace", indique le Dr Sylvain Lengacher, co-CEO et co-fondateur.

L'approche thérapeutique de GliaPharm vise à restaurer le métabolisme énergétique du cerveau chez ces patients grâce à de nouveaux traitements générés par sa plateforme de découverte de médicaments GliaX.

Nouvelle approche pour l'Alzheimer

La spin-off de l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) annonce une levée de fonds de 1,5 million de francs auprès d’un investisseur basé aux États-Unis, Gliaven LLC. Cette somme s'ajoute à un financement de 500’000 francs par des investisseurs privés, ce qui porte à 2 millions de francs le montant levé total à ce jour.

Ce financement ouvre la porte au développement de nouvelles approches thérapeutiques pour des pathologies clés liées à des déficiences du métabolisme cérébral, comme la démence ou la maladie d'Alzheimer. "Il fournit également les ressources nécessaires au développement de notre plateforme de découverte de médicaments en lien avec le métabolisme du cerveau et la préparation d’un tour de financement plus important", déclare Ambroise Magistretti, co-CEO et co-fondateur.

Deux nouveaux collaborateurs

Le Campus Biotech et ses équipements de pointe sont restés ouverts pendant la crise COVID-19. "Nous avons ainsi pu maintenir nos recherches sur la bonne voie, convaincre un investisseur et engager deux collaborateurs supplémentaires", ajoute Ambroise Magistretti.

GliaPharm a été créée en 2016 en tant que spin-off du laboratoire du Prof. Pierre Magistretti, l'un des co-fondateurs de GliaPharm, à l'EPFL, un laboratoire de recherche de pointe dans le domaine du métabolisme cérébral et de la biologie des cellules gliales. En 2017, GliaPharm a établi son laboratoire sur le Campus Biotech à Genève.

L'antidote d'AC Immune

En partenariat avec le géant de la pharma Roche, l'entreprise vaudoise AC Immune recherche également un antidote contre la maladie d'Alzheimer. En février 2020, les partenaires essuyaient un échec, ne parvenant pas à atteindre le critère primaire d'évaluation d'une étude clinique avancée (phase II/III) sur le traitement expérimental gantenerumab contre une forme héréditaire de la maladie d'Alzheimer. Le laboratoire mène actuellement des études de phase II sur le semoribemab contre la maladie d'Alzheimer sporadique, ainsi que sur le crenezumab développé par AC Immune pour la prévention de la forme héréditaire de la maladie.

 

 

 

 





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...