Trafigura: la performance n'est pas remise en cause

mardi, 07.06.2016

Marge brute soutenue pour Trafigura au premier semestre de son exercice décalé. Le chiffre d'affaires reflète simultanément la hausse de l'activité du groupe et l'affaiblissement du cours du pétrole.

Nicolette de Joncaire

Le groupe Trafigura continue sur sa lancée avec un ratio de marge brute sur chiffre d'affaires de 2,7% (dans la lignée des résultats 2015) ce qui représente une performance significative pour une société de négoce. Les résultats pour le premier semestre (au 31 mars) sont toujours soutenus par les activités liées au pétrole et aux produits pétroliers dont la marge contribue pour 62% au total (65% sur 2015) avec des volumes atteignant 4 millions de barils/jour, soit 46% de plus que sur la première moitié de 2015 et le double de ce que le groupe traitait il y a quatre ans.

A 44,1 milliards de dollars, le chiffre d'affaires accuse une baisse de 9% par rapport à celui du premier trimestre 2015 (48,2 milliards). Ce fléchissement n'est que relatif car il reflète simultanément la hausse de l'activité du groupe et l'affaiblissement des cours sur les périodes comparées. Rappelons que la moyenne des cours du Brent entre octobre 2014 et mars 2015 se situait à 65 dollars le baril alors qu'elle s'est effondrée à 39 dollars entre octobre 2015 et mars 2016, soit une chute de 41%. Similairement, la moyenne des cours du WTI sur ces deux semestres s'établissait respectivement à 61 et 38 dollars, soit une chute de 38%.

Le bénéfice net est en recul de 10% à 602 millions de dollars par rapport à la même période l'année précédente. Il est toutefois en hausse de 39% par rapport au second semestre de l'exercice 2014/2015 et, annualisé, il affiche une progression de 9%. Le bénéfice brut a chuté de 23% à 1,17 milliards de dollars en comparaison de celui du premier semestre 2015. En valeur annualisé, cette baisse se réduit à 10%.

  • Détails et analyse dans L'Agefi du 8 juin





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...