MassChallenge dévoile une sélection de 76 start-up pour sa rentrée 2019

jeudi, 16.05.2019

La quatrième édition du programme d’accompagnement de Renens est sur les rails.

Sophie Marenne

Les noms des participants à la quatrième édition du programme d’encouragement ont été révélés ce jeudi matin.

Les inscriptions étaient ouvertes depuis janvier. Les noms de 76 start-up sélectionnées ont été révélés, ce jeudi matin. Ces jeunes entreprises rejoindront les locaux du site des anciennes Imprimeries Réunies pour une aventure entrepreneuriale de quatre mois. Pour rappel, la cellule MassChallenge Suisse fait partie du réseau global MassChallenge, soit l’un des dix plus grands accélérateurs entrepreneuriaux au monde.

Peu d’élus

«Ce nouveau groupe est très diversifié, tant au regard des secteurs que des pays d’origine», indique Matt Lashmar, directeur général de la déclinaison suisse de l’organisation internationale. Au total, seules 8% des sociétés candidates ont été choisies, ce qui en fait la cohorte la plus compétitive depuis l’ouverture du programme en Suisse. Les start-up proviennent de 34 pays différents. Elles représentent des domaines tels que l’high tech (37%), la santé et les sciences de la vie (18%) ou encore l’énergie (13%).

Parmi les heureux élus, quelques noms de projets helvétiques connus: Dronistics, la spin-off de Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) qui commercialise un drone de livraison autonome et sûr; l’application interactive lausannoise Tomplay dédiée aux partitions de musique; le projet genevois Hempfy et sa boisson au cannabis; la start-up zurichoise Planted qui crée un substitut de viande à base de végétaux; ou encore le réseau bâlois Seniors@Work qui permet aux retraités d'offrir leurs services et leurs compétences à ceux qui en ont besoin.

Accélération mais aussi compétition

«Nous visons maintenant à aider ces start-up à concrétiser leurs idées», ajoute Matt Lashmar. «Pour ce faire, nous agissons comme un catalyseur, en connectant les jeunes entrepreneurs avec nos experts et partenaires.» Le résultat: un échange gagnant-gagnant puisque d’un côté, les jeunes pousses bénéficieront des portes d’entrée sur le marché et des connaissances des partenaires; et, en retour, ceux-ci profiteront du dynamisme et de la vision novatrice des projets incubés.

A l’issue de ces quelques mois de mentorat, les start-up auront la possibilité de participer à la finale MassChallenge 2019 et de remporter des prix de plusieurs centaines de milliers de francs. Au cours des trois dernières années, MassChallenge Suisse a ainsi distribué pour 1,3 million de récompenses aux 21 meilleures start-up participantes, ainsi que plus de 500.000 francs de dons. Au total, 191 jeunes entreprises sont déjà sorties diplômées de cet accélérateur; des compagnies qui, de leur côté, ont déjà créé plus de 1.000 emplois.





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...