Airbnb renonce aux offres dans les colonies israéliennes de Cisjordanie

mardi, 20.11.2018

La plateforme de réservations de logement en ligne Airbnb se retire des colonies israéliennes de Cisjordanie.

SG

Le co-fondateur et CEO d'Airbnb Brian Chesky. (Keystone)

Airbnb va supprimer les inscriptions dans les colonies israéliennes de Cisjordanie occupées, qui sont au cœur du conflit entre Israéliens et Palestiniens. Cette décision concerne environ 200 logements répertoriés dans la région. 

"Nous savons que les gens seront en désaccord avec cette décision et respectons leur point de vue. C'est une question controversée", indique la plateforme dans un communiqué. 

"En tant que plateforme mondiale opérant dans 191 pays et régions et dans plus de 81.000 villes, nous devons prendre en compte l'impact que nous avons et agir de manière responsable," poursuit l'entreprise, qui espère qu'un cadre soit mis en place pour la résolution de ce conflit historique.

L'entreprise, basée en Californie, n'indique toutefois pas quand cette mesure entrera en vigueur. 

L'annonce n'a pas manqué de faire réagir le ministre israélien du Tourisme Yariv Levin. Il s'est fendu d'un communiqué dénonçant une décision "honteuse et malheureuse", indique l'AFP. Yariv Levin a également déclaré que son "ministère a commencé à préparer des mesures immédiates pour limiter les activités d'Airbnb" en Israël. 





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...