Bourse Zurich: les indices cherchent une direction à l'ouverture

mardi, 30.06.2020

La Bourse suisse a ouvert en modeste hausse mardi, avant de virer au rouge peu après.

Vers 09h18, l'indice SMI lâchait 0,11% à 10'049,35 points.(Keystone)

Les investisseurs à la Bourse suisse étaient hésitants mardi matin, ne sachant à quel saint se vouer, entre les données américaines positives et leurs craintes relatives à une deuxième vague d'infections au nouveau coronavirus.

Parmi les nouvelles politiques, la Chine a adopté une loi controversée sur la sécurité nationale à Hong Kong, perçue par ses détracteurs comme une manière de museler l'opposition dans le territoire autonome.

Sur le plan macroéconomique, la Chine a enregistré un infime rebond de l'activité manufacturière en juin avec un indice des directeurs d'achats (PMI) de 50,9 points en juin, contre 50,6 le mois précédent. Au Japon, la production industrielle a de son côté chuté de manière supérieure aux attentes à -8,4% en mai.

En Suisse, les chiffres du commerce de détail ont profité d'un net redressement en mai, mois de la levée de plusieurs restrictions mises en place pour lutter contre la propagation de la pandémie. Le baromètre conjoncturel KOF s'est fixé en deçà des attentes en juin, même si les économistes ont perçu des signaux positifs.

En France, la consommation des ménages a rebondi en mai, restant toutefois faible et l'inflation a ralenti à +0,1% en juin. Plus tard dans la journée, le patron de la Fed sera interrogé sur leurs actions pour relancer l'économie.

Vers 09h18, l'indice SMI lâchait 0,11% à 10'049,35 points et le SPI reculait de 0,15% à 12'436,18 points. Le SLI parvenait néanmoins à se maintenir dans le vert, en hausse de 0,06% à 1505,17 points.

Lanterne rouge, Vifor (-2,4%) perdait largement du terrain après un abaissement d'objectif de cours par Commerzbank.

Deuxième grand perdant, Novartis (-0,8%) tirait la Bourse dans le rouge, tandis que les deux autres poids lourds Roche (-0,4%) et Nestlé (-0,2%) reculaient moins fortement.

A l'opposé, Temenos (+1,6%) gagnait du terrain, suivi par Kühne+Nagel (+0,9%). Le logisticien
a signé un contrat sur plusieurs années avec le producteur de compléments alimentaires américain Huel, dont il assurera le stockage et la distribution des produits dans une douzaine de pays européens.

Chez Lonza (+0,2%), le directeur opérationnel Sven Abend a quitté la société pour prendre un poste de directeur général en Allemagne.

Sur le marché élargi, Aryzta (+0,7%) s'est montré optimiste après une croissance organique toujours négative, mais améliorée par rapport aux mois d'avril et de mai.

La Banque cantonale de Glaris (-1,6%) a corrigé à la baisse ses chiffres du premier trimestre.

Le bénéfice net s'est établi à 5,0 millions, contre 5,7 millions précédemment et le résultat opérationnel à 5,8 millions, contre 6,6 millions auparavant.(AWP)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...