Un conseiller clients important quitte Pictet

vendredi, 06.09.2019

La banque privée genevoise va devoir gérer le départ de l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe.

"Patrick Prinz s'en va car il ne reconnaît plus sa banque", selon l'article. (Keystone)

Chez Pictet, l'un des principaux responsables pour la gestion de fortune en Europe serait sur le départ. Patrick Prinz aurait démissionné après plus de 17 ans passés au sein du groupe bancaire genevois, rapporte vendredi le blog financier Inside Paradeplatz.

Basé à Zurich, M. Prinz est en charge de l'équipe dédiée aux "ultra high net worth individuals" ou UHNWI et aux family offices. Il dirige également les activités de gestion de fortune transfrontalière en Allemagne, un marché de croissance important pour Pictet.

Sur son profil Linkedin, le banquier revendique également la gestion d'un portefeuille de clients UHNWI allemands, européens et suisses, ainsi que de family offices et de fondations. Il travaille pour le groupe depuis 2002.

Un supposé changement de culture d'entreprise consécutif à l'arrivée de Boris Collardi dans le collège des associés de Pictet serait à l'origine de ce départ, affirme Inside Paradeplatz, citant des personnes connaissant personnellement M. Prinz. 

"Patrick Prinz s'en va car il ne reconnaît plus sa banque", selon l'article. Cette nouvelle culture d'entreprise aurait également entraîné le départ d'autres conseillers, des employés "de longue date" de Pictet. "Certains n'ont pas envie de travailler avec l'équipe de Collardi", soutient l'un des interlocuteurs anonymes d'Inside Paradeplatz. 

Développement en Asie

Le groupe n'a pas confirmé ou infirmé. Par principe, Pictet ne fait pas de commentaire sur des collaborateurs "dans un souci de protection de la personnalité et de respect des obligations contractuelles", précise le groupe dans un prise de position écrite à AWP.

La banque genevoise laisse au blog Inside Paradeplatz "la responsabilité de ses affirmations" et refuse de commenter des "allégations et spéculations faites par voie de presse sous le couvert de l'anonymat". Contacté, Patrick Prinz n'a pas répondu.

Boris Collardi a intégré le collège des associés en juin 2018, après avoir dirigé le gestionnaire de fortune zurichois - et concurrent de Pictet - Julius Bär. Le banquier star a été chargé d'accélérer la croissance dans la gestion de fortune.

Certains observateurs avaient anticipé un "choc des cultures" avec l'arrivée de Boris Collardi dans cette banque traditionnelle et pluricentenaire. Ces derniers mois, Pictet a renforcé sa présence en Asie, un autre marché crucial dans la gestion de fortune, et procédé à des acquisitions d'équipes, notamment aux dépens de Julius Bär.

Interrogé cette semaine par la presse, le nouvel associé gérant senior Renaud de Planta a indirectement réfuté le changement de culture d'entreprise ou tout "effet Collardi" chez Pictet. Les développements récents dans la gestion de fortune sont le résultat d'une "conviction collective" des associés, a-t-il assuré. (awp)





 
 
 
 

...