Hausse prévue des effectifs, sauf dans l'industrie

lundi, 05.08.2019

Hormis le secteur de l'industrie, les perspectives d'emploi sont bonnes en Suisse.

En Suisse, le taux de chômage s'est établi à 2,1% en juin, s'approchant à des plus bas historiques. (Pixabay)

Les perspectives d'emplois sont teintées d'optimisme en Suisse, sauf dans le secteur de l'industrie qui continue de souffrir des remous géopolitiques mondiaux, a annoncé lundi le centre d'études conjoncturelles KOF.

L'indicateur de l'emploi compilé par l'institut zurichois, qui constitue un baromètre avancé en matière d'embauche, s'est établi à 5 points pour le troisème trimestre, après 5,4 points (valeur révisée) au trimestre précédent et 4,4 points au premier partiel de l'année.

"La valeur actuelle de l'indicateur est un signal positif pour les salariés suisses", ont souligné les économistes du KOF dans un communiqué, qui compile ce baromètre à partir de ses enquêtes conjoncturelles trimestrielles.

Il en ressort qu'une majorité des entreprises interrogées estime que les effectifs sont insuffisants et prévoient de les accroître à court terme.

Selon le KOF, "les perspectives réjouissantes du marché de l'emploi sont avant tout imputables à une bonne conjoncture intérieure", notamment dans les secteurs du bâtiment, des prestataires de services financiers et assurantiels, des technologies d'information et de communication, des transports et de l'immobilier, de l'administration et de la gestion des entreprises, ainsi que de l'hôtellerie.

Dans l'industrie, "les perspectives sont cependant assombries", car "la demande en provenance de l'étranger a régressé en raison d'un développement au ralenti de l'économie mondiale".

En Suisse, le taux de chômage s'est établi à 2,1% en juin, s'approchant à des plus bas historiques. Le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) s'attend pour cette année à un taux de sans-emploi à 2,4%.(awp)





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...