Les drones au service du déminage

mercredi, 11.12.2019

Handicap International intègre en 2019 l’utilisation de drones à ses opérations de déminage au Nord du Tchad.

Nadia Ben Said*

Une révolution dans le monde du déminage et une promesse d’avenir pour les habitants de la région.

Après une phase de test de six mois menée en collaboration avec son partenaire australien Mobily Robotics, Handicap International intègre, depuis juillet 2019, l’utilisation des drones pour appuyer les démineurs dans le désert tchadien près de Faya-Largeau au nord du pays. Cette région fortement contaminée par le conflit avec la Lybie dans les années 80, voit son développement en grande partie bloqué par la présence de restes explosifs de guerre.

En survolant de vastes zones en un temps très court (3 km2 en 2 heures), les drones permettent de réduire considérablement la durée de l’enquête technique qui détermine l’intervention des démineurs. Ils fournissent des images aériennes accompagnées de données de géolocalisation, avec des informations sur la topographie des lieux (pentes, dunes, rochers, etc.), sur les objets présents sur le terrain (tank, carcasse de voiture, etc.) et sur les détails du paysage à l’instar des cratères pouvant indiquer une ancienne explosion. Ces indicateurs de contamination sont primordiaux pour l’organisation du travail des démineurs.

Les drones constituent également un outil de cartographie abordable capable de fournir des preuves visuelles tout en évitant aux démineurs de devoir pénétrer physiquement dans la zone potentiellement dangereuse, leur garantissant ainsi une plus grande sécurité. Les drones prennent des photos de la surface étudiée tous les deux mètres. Les images assemblées donnent une carte précise du futur terrain d’intervention, ce qui est d’autant plus utile dans des régions comme au Nord du Tchad où très peu de cartes existent.

L’utilisation combinée de drones, de nouvelles méthodes d’enquête et de collecte mobile de données, permet d’accélérer les opérations de déminage et ainsi la restitution des terres aux populations locales.

*Responsable relations médias, Handicap International Suisse





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...