Igor Sechin de Rosneft discret sur les intentions de l’OPEP au FT Commodities Global Summit

mardi, 12.04.2016

En ouverture du FT Commodities Global Summit à Lausanne mardi, Igor Sechin, président de Rosneft a évoqué les risques encourus par les marchés pétroliers si les cours ne se stabilisaient pas à un niveau suffisant.

Nicolette de Joncaire

Igor Sechin, président de Rosneft. (Reuters)

En ouverture du FT Commodities Global Summit mardi, Igor Sechin, président de Rosneft qui vient de détrôner Gazprom comme plus grande entreprise russe cotée en Bourse, évoquait les risques encourus par les marchés pétroliers si les cours ne se stabilisaient pas à un niveau suffisant pour que puissent survivre les principaux producteurs. « Le prix doit être supérieur à 50 dollars le baril » estime Igor Sechin. A l’horizon 2020, la demande s’accroitra de 6 millions de barils/jour alors que la production fléchira de 3 millions. Dans ces conditions, sans investissement aujourd’hui, le marché est amené à se resserrer sensiblement. Hasardeux de compter sur la production des schistes américains pour rapidement rééquilibrer le marché si le secteur financier ne le soutient pas. Les perspectives des schistes restent incertaines, sans compter leur impact environnemental. Sans surprise, pas un mot sur les intentions de l’OPEP à Doha en fin de semaine.





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...