Trafigura: attente positive sur les résultats du premier trimestre

mardi, 12.04.2016

En avant-première du FT Commodities Global Summit, Trafigura préannonce des résultats positifs sur le premier trimestre.

Nicolette de Joncaire

Jeremy Weir, CEO de Trafigura

Déjeuner lundi chez Trafigura à Genève en avant-première du FT Commodities Global Summit de Lausanne: une dizaine de représentants de la presse face à un panel de responsables des desks de trading pour préannoncer de bons résultats sur le premier trimestre (à paraitre fin mai), toujours imputables à une volatilité élevée. Jeremy Weir, CEO du groupe, n’envisage aucun changement significatif sur les cours des matières premières en général et du pétrole en particulier.

Malgré la faiblesse des prix, les opportunités d’acquérir de nouveaux actifs ne sont pas légion: une certaine sélectivité reste de rigueur et Trafigura ne vise aucunement l’intégration verticale ni l’expansion hors de son cœur de métier. «La diversification nous est bénéfique et nous entendons renforcer notre négoce des métaux et minéraux mais nous ne pénétrerons pas d’autres secteurs comme l’agriculture» confirme Jeremy Weir. 

Si les positions sur les métaux sont en forte croissance, hors participation dans Nyrstar, le groupe entend rester léger en actifs miniers explique Amin Zahir, responsable des métaux raffinés et des concentrés. « Toute notre attention se porte sur le risque de crédit. Nous restons très attentifs aux difficultés que traversent les producteurs et évitons ceux qui nous paraissent trop fragiles » complète le CFO Christophe Salmon. Sur le plan du crédit bancaire, Trafigura bénéficie d’un bilan particulièrement robuste et d’une gestion très conservatrice.





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...