La start-up vaudoise Daphne Technology lève 4,9 millions de francs

mercredi, 09.01.2019

Daphne Technology a collecté 4,9 millions de francs pour piloter et certifier ses filtres.

Grâce à cette levée de fonds, le CEO de Daphne Technology, Juan Mario Michan, espère lancer la commercialisation de son produit.

Née à l’EPFL, la start-up Daphne Technology, qui propose un système pour transformer les émissions polluantes, issues du secteur maritime, en engrais, vient de clore une levée de fonds de 4,9 millions de francs. 

"Nous utiliserons ces fonds pour mettre en œuvre un projet pilote de notre technologie de taille industrielle, parvenir à la certification et lancer la commercialisation", a déclaré le CEO de Daphne Technology, Juan Mario Michan. La jeune pousse prévoit de commencer à vendre sa technologie cette année.

Les transports maritimes émettent environ 1 milliard de tonnes de dioxyde de carbone chaque année et sont responsables d'environ 2,5% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. 

Les filtres d’échappement industriels traditionnels, appelés épurateurs, produisent des déchets chimiques dont le traitement coûte cher ou qui sont rejetés dans l’océan. Le système de catalyseurs de Daphne Technology peut transformer les polluants huileux en engrais agricole, offrant ainsi aux armateurs une option durable pouvant également réduire de moitié la consommation de carburant.

Daphne Technology a gagné 130.000 francs auprès de Venture Kick en 2018. L'entreprise basée à Lausanne a également obtenu le soutien de FIT (Vaud), de l'EPFL (Innogrant), de Gebert Rüf Stiftung, Bridge et de ClimateKIC.





 
 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki



...