Quelle est la valeur d’une vie?

mercredi, 23.10.2019

Céline Renaud*

Céline Renaud

«Quelle est la valeur d’une vie?» C’est la question qui était posée par la modératrice aux participants de la table ronde des Integrative Human Health Days à Fribourg. Si les autres intervenants ont répondu de manière médicale ou financière dans la recherche de soins justement, un des intervenants a répondu plus personnellement et a dit que la valeur de la vie de sa fille était plus élevée que, désolé, celle de la modératrice.

Et là, j’en suis presque tombée de ma chaise. Bien sûr qu’il serait détruit par la perte de sa fille alors que sa douleur sera plus modérée avec la perte d’une connaissance plus éloignée ou de quelqu’un qu’il n’a pas connu. Cependant selon moi, la valeur de la vie d’un humain est équivalente à celle d’un autre. D’autant plus venant de la part d’un responsable de soins! Je crois que justement cette vision biaisée fait beaucoup de mal à notre société. La réponse de ce monsieur dénote d’un profond malaise et pas uniquement d’un problème sociétal mais également d’un problème de manque de spiritualité. Il manque la compréhension que nous appartenons tous à une même espèce...

Un autre intervenant a pris l’exemple des fourmis et de l’organisation si complexe, si fonctionnelle et efficace pour les comparer dans son discours. J’adore les fourmis, elles sont un excellent exemple pour nous. La perte d’une fourmi équivaut à la perte d’une autre fourmi. Et chacune se dira que sa vie n’est pas si importante et elles se battront jusqu’au bout pour contribuer à la société et à leur cité parce qu’elles connaissent la valeur de leur apport à la communauté.

C’est comme pour la structure de nos entreprises. Quand j’observe une manufacture avec mille personnes, je suis éblouie de cette organisation qui me fait penser à une fourmilière, avec tous ses flux. Comment tout cela a commencé? Comment un horloger avec son seul génie a conduit à cette mini-cité pour faire perdurer son savoir-faire? Chaque employé à lui seul a son importance. L’apport de chaque personne est précieux à l’ensemble. De bien comprendre les enjeux de ceux qui viennent avant nous est crucial, tout comme ceux qui viennent après. Ainsi nous pouvons même améliorer notre output de manière peut-être à faciliter la tâche après nous. C’est comme de mettre de l’huile dans les rouages. De plus, échanger les rôles de temps à autre à but de formation ou pour changer de domaine d’activité au sein d’une même entreprise est très sain. 

Dans une entreprise comme celle-ci somme toute assez grande, il arrive régulièrement de perdre une personne par accident ou maladie. Alors quelle est sa valeur? Nous l’avons beaucoup côtoyée ou très peu, mais cela ne nous laissera pas indifférent. Surtout si elle laisse derrière elle un conjoint et quatre jeunes enfants. Pour eux, quelle était la valeur de cette vie-là? Inestimable. Que donneraient-ils pour pouvoir la revoir encore une seule fois l’espace d’un instant? Cette question est délicate au point de vue sociétal, humain, culturel et environnemental.

Nous appartenons à cette terre qui nous a vu naître et pourtant nous sommes très peu, une goutte d’eau dans un océan. À l’image de nos cellules et molécules qui s’organisent en spirale tout comme dans l’infiniment grand avec l’univers, les planètes et les galaxies autour de nous, nous sommes juste un grain de poussière. Et pourtant notre vie est inestimable… Ne l’oublions pas!

* CEO et fondatrice, JMC Lutherie 





 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...