Estratto espresso

vendredi, 31.05.2019

Léonard de Vinci a dégusté une tasse de café Turc lors d’une réception mondaine. Il aura immédiatement constaté l’effet stimulant sur son cerveau. Curieux, il a demandé au chef de cuisine de quoi était composé ce breuvage si excitant.

Pécub

Monsieur Leonardo da Vinci, voici des grains de café, c’est le fruit du caféier, une plante des tropiques, prenez-en dans la main, sentez, goûtez. Ils nous viennent des marchés de Venise. Marco Polo en a ramené de ses voyages au Proche-Orient. A Constantinople, ils broient les grains de café finement, jusqu’à en obtenir une poudre fine comme la farine. Ils plongent cette poudre dans de l’eau et portent le mélange à ébullition. Ensuite, après la cuisson, ils laissent la poudre de café lentement se déposer au fond. Comme l’eau bouillante sur les plantes aromatiques. Cependant le système à café n’est pas tout à fait une infusion, c’est pourquoi nous appelons cela une décoction.

Puis-je emporter quelques grains de votre surprenant café, pour en étudier la matière, les arômes, la saveur et les effets sur l’esprit?   

Dans son atelier, sous sa loupe, le Vinci aura constaté une étrange similitude entre un grain de café et un cerveau. Deux hémisphères de subtile matière soudés ensemble. Ces petits cerveaux qui, moulus et cuits accélèrent les pensées qui voyagent dans notre tête, il me faut absolument en comprendre le mode opératoire.

Léonard de Vinci avait déjà pas mal travaillé l’eau chaude et la vapeur. L’idée de mettre l’eau bouillante sous pression, afin qu’elle traverse la poudre de café, en s’appropriant au passage la substance active, lui vint spontanément à l’esprit. Un simple exercice de spirale d’évolution. Des éléments complémentaires de mécanique mis en cohésion sur un même projet. Léonard de Vinci fonctionnait comme cela sans jamais s’arrêter. Une idée -qui en amène une autre-qui en amène mille autres. Des galaxies de caféiers dans la tête.

Une machine à produire des idées bouillantes. Le papier à filtrer les bonnes et les moins bonnes idées. Extraire la bonne idée illico presto. Estratto Espresso. Augmenter la vitesse et raccourcir le circuit de l’eau. La condensation après la vaporisation de l’eau de café. L’effet de la buée de café sur les pensées gazeuses. Léonard aura tout observé, étudié, capté, transformé. L’effet de la poudre d’un nombre déterminé de petits cerveaux moulus sur un cerveau humain pensant.

En 1884, un ingénieur Turinois, Angelo Moriondo, a repris le travail de Léonard de Vinci là où il l’a laissé. Et terminé ce qui deviendra l’instrument indispensable du génie humain, la machine à café.





 
 
 

...