La crise contre l’innovation?

mardi, 05.05.2020

Xavier Comtesse*

Xavier Comtesse

En temps de crise on pare au plus urgent. La trésorerie, les employés, la logistique (approvisionnement et livraison) occupent en priorité les entrepreneurs. L’innovation semble être mise de côté. Et pourtant, c’est en temps de crise que l’inventivité et sa mise en application sont le plus nécessaire. C’est une autre forme d’innovation orientée solution immédiate, car Il faut réagir vite et trouver en cascade de nouvelles solutions. Innover revient alors à solutionner.

Faut-il pour autant oublier son activité de base? Ainsi, si vous êtes dans la recherche d’innovation face à la question environnementale, la crise du coronavirus semble vous écarter de l’actualité. Il ne faut cependant pas quitter votre orientation stratégique. Résoudre dans l’immédiat vos problèmes urgents et garder à moyen et long terme le même cap. Difficile!

Penchons-nous un instant sur une magnifique entreprise technologique du domaine de l’agriculture de pointe: ecoRobotix. Avec ses machines entièrement autonomes pour un désherbage plus écologique et économique, cette entreprise maintient son cap d’acteur responsable qui contribue à l’émergence d’une agriculture respectueuse de l’environnement, orientée vers la préservation des sols et des ressources hydriques. L’entreprise est située à Yverdon-les-Bains (VD).

Entretien avec Steve Tanner (CTO et cofondateur d’ecoRobotix et lauréat du Prix Industrie 4.0)

Comment décrire au mieux vos innovations?  

Notre entreprise ecoRobotix a développé des machines agricoles très différentes de l’existant. Tout d’abord, elles tirent leur énergie du soleil, grâce aux panneaux qui les recouvrent. Ensuite, elles sont autonomes et travaillent sans l’aide d’un conducteur ou d’un opérateur. Finalement, et le plus important, elles sont intelligentes dans le sens où elles sont capables de différencier les plantes et effectuer des opérations différentes d’une plante à l’autre, et avec une grande précision. Par exemple, elles savent appliquer un traitement que sur certaines espèces de plantes, et pas les autres. Cela permet par exemple de désherber avec très peu de produit, en ne l’appliquant que sur les mauvaises herbes.

Quelle attitude/compétence doit avoir un innovateur? 

Il doit être capable de penser hors du cadre établi, tout en restant très pragmatique dans la faisabilité. Une invention non industrialisable ou qui n’intéresse personne ne sert pas à grand chose, évidemment. L’innovation doit donc respecter une faisabilité technique et économique minimale. Un innovateur doit avoir une bonne connaissance générale de la technique car c’est souvent en s’inspirant de différentes disciplines que l’on trouve du nouveau.

Innover en temps de crise... c’est comment? 

Bien que la crise puisse stimuler notre énergie et nous forcer à nous surpasser, elle n’est pas forcément un terreau favorable à l’innovation, qui demande du temps pour mûrir. En temps de crise, on est dans la réaction. L’innovation est la réponse à un besoin, mais cette réponse demande des essais, de la persévérance, ce qui n’est pas toujours possible dans une crise.

* Manufacture Thinking





 
 
 

AGEFI

Rafraîchir cache: Ctrl+F5 ou Wiki




...