Duncan Letchford de Galena sur l'investissement en matières premières

27.05.2015: interview de Duncan Letchford, Galena Asset Management, accordé à Nicolette de Joncaire (Agefi) pour Dukascopy TV

Accès privilégié aux matières premières

L'Agefi, 14.05.2015

Galena. Trois stratégies pour une offre diversifiée. Avec l'un des rares fonds existants de trade finance. Une classe rentable sans volatilité ni duration.

Galena Asset Management, filiale de gestion d’actifs du groupe Trafigura, gère aujourd'hui plus de trois milliards de dollars. La société, règlementée en Suisse par la FINMA,  articule son activité autour de trois approches pour une offre diversifiée: liquidité, crédit et actifs réels.  A chaque stratégie correspondent une équipe dédiée et des produits sur mesure. La liquidité se décline sur trois fonds. Galena Metals est un portefeuille long/short qui exploite simultanément des opportunités à court-terme et une stratégie à long terme. Egalement dédié aux métaux, Galena Malachite est un portefeuille long only qui vise une stratégie de diversification à long terme. Lancé récemment (avril 2015), Galena Macro Opportunities est lui aussi un long/short opportuniste qui  exploite le potentiel des futures et des options sur matières premières. Sur le crédit, Galena offre le Galena Commodity Trade Finance, un fond appuyé sur le financement de transactions de trading physique (L'Agefi du 23 février 2012). Enfin, Galena Private Equity Resource investit directement dans des sociétés d'exploration et de production (L'Agefi du 26 novembre 2012). Le point avec Duncan Letchford, successeur de Jeremy Weir à la tête de Galena, dans un environnement très volatile.

Le cours des hydrocarbures et des métaux a chuté de manière très sensible depuis un an. Quelles sont selon vous les perspectives?

Grâce aux nouvelles technologies et plus particulièrement à l'exploitation des schistes aux Etats-Unis et au Canada, l'offre de combustibles fossiles est devenue pléthorique ce qui explique en grande partie la chute des cours. La demande d'énergie reste forte, y compris en provenance de Chine, mais évolue vers des combustibles moins polluants, plus verts. La mutation du mix énergétique en faveur du gaz et des renouvelables est déjà sensible même si la transformation s'écoulera sur plusieurs décennies. Sur la demande de métaux, le facteur le plus significatif reste la Chine vers laquelle s'écoulent plus de 50% des flux mondiaux. La croissance chinoise ralentit mais sa demande reste au niveau le plus élevé de l'histoire. Ce serait une erreur d'en négliger le poids.

L'Inde sera-t-elle la Chine de demain?

Il est peu probable d'assister en Inde a un tournant comparable à celui observé en Chine dans les années 1990-2000. Bureaucratie et paperasserie y sont un frein majeur. Mais l'Inde comptera parmi les grands émergents des années à venir.

Quel est l'objectif de votre nouveau fonds macro?

Le rendement absolu (absolute return). La stratégie est sans biais, ni sur la volatilité, ni sur les spreads avec un objectif de succès quelles que soient les conditions du marché.

Pouvez-vous nous donner un exemple d'opportunité dans ce contexte?

Le meilleur exemple est probablement celui du platine contre le palladium. Comme vous le savez, les deux métaux sont utilisés dans les pots catalytiques automobiles. L'usage du palladium domine pour les pots catalytiques des moteurs à essence et le platine pour les moteurs diesel. La désaffection du diesel, même en France, grande adepte des moteurs diesel, porte un coup sévère au platine. D'autant que l'approvisionnement, originaire pour 80% d'Afrique du Sud, a été sérieusement compromis par les tensions sociales. 

Quelle est l'optique de votre fonds long/only?

Son rôle est d'offrir de la performance à long terme et une diversification aux investisseurs qui ont compris que les matières premières sont une alternative réelle aux autres classes d'actifs. Malgré les chutes de cours de l'année dernière, nous n'avons d'ailleurs pas constaté de flux sortants.

Ce maintien de l'appétit parait correspondre aux mouvements entrants récemment observés sur les ETF sur matières premières.

Les investisseurs deviennent plus astucieux et perdent la fâcheuse habitude d'acheter au plus haut et de vendre au plus bas.

L'arrivée du pétrole iranien sur le marché fera-t-elle pression sur les cours?

L'afflux de pétrole iranien est déjà largement pris en compte dans les prix.

Vous gérez l'un des rares fonds de trade finance. Offre-t-il des perspectives de rendement attractives?

Le financement des flux d'échange est un univers mal compris et sous-estimé. C'est un produit de crédit fondé sur des actifs stables et très robustes. Le taux de défaut y est pratiquement inexistant. Notre rendement est de 4,5% net, sans volatilité et sans duration. Peu de fonds obligataires peuvent se targuer d'en faire autant.

Que recherchez-vous dans votre fonds de Private Equity?

Deux facteurs sont déterminants: le produit et le management. Nous réagissons à des opportunités contre-cycliques ou lorsque nous avons la conviction que la demande à terme va s'accroitre. En outre, notre concept n'est pas de prendre une participation et de laisser courir. Nous prenons une position lorsque nous estimons que le management pourrait faire mieux ou que la société souffre d'insuffisances dans ses débouchés ou sa logistique. Dans les deux cas, nous leur apportons une expertise que nous maitrisons et qui leur permet de se développer.

Avez-vous déjà réalisé l'une de vos positions?

Pas encore mais nous nous l'envisageons d'ici la fin de l'année.

 

 

CV

Duncan Letchford

Duncan Letchford dirige Galena Asset Management depuis que Jeremy Weir a repris la tête du groupe Trafigura en mars 2014. Duncan a rejoint Trafigura en 2005 comme responsable de l'investissement du groupe et gérant de portefeuilles pour Galena et est membre du conseil de direction de Trafigura depuis août 2012. Il a était auparavant négociant en métaux à Londres pendant plus de 20 ans, en tant que trader senior des métaux de base chez HSBC et chez AIG International. Il a débuté sa carrière dans le négoce des métaux précieux chez NM Rothschild en 1990.

Company Key facts

Galena Asset Management

Fondé en 2003, Galena Asset Management offre une gamme de fonds sur les matières premières. Galena gère actuellement plus de 3 milliards de dollars d'actifs. La société articule son activité autour de trois approches pour une offre diversifiée: liquidité, crédit et actifs réels. A chaque stratégie correspondent une équipe dédiée et des véhicules sur mesure. Ces fonds ne négocient pas les matières premières physiques mais accèdent aux marchés à travers les dérivés. Les équipes sont basées à Genève, Londres, Singapour et Johannesburg. Galena opère totalement indépendamment de sa maison-mère, Trafigura Beheer BV, deuxième société privée de négoce international des matières premières. Grâce à l'expertise de Trafigura, Galena bénéficie toutefois d'un positionnement privilégié sur le segment des commodities. En Suisse, Galena est règlementée par la FINMA.

Platinum et Palladium

Télécharger la page en PDF

 

...