Nomination du remplaçant du chef de l’Armée

vendredi, 17.02.2017

Le Conseil fédéral a nommé le commandant de corps Aldo C. Schellenberg en qualité de remplaçant du chef de l’Armée avec effet au 1er mars 2017.

Lors de sa séance du 15 février 2017, le Conseil fédéral a nommé le commandant de corps Aldo C. Schellenberg en qualité de remplaçant du chef de l’Armée avec effet au 1er mars 2017. Il reprend ce poste, dont la durée est limitée au 31 décembre 2017, en plus de celui de commandant des Forces aériennes. Le poste de remplaçant du chef de l’Armée dans la structure du DEVA devra faire l’objet d’une nouvelle proposition au 1er janvier 2018.

Agé de 58 ans, Aldo C. Schellenberg a étudié l’économie d’entreprise et obtenu le titre de docteur en économie publique à l’Université de Zurich. De 2007 à 2009, il a suivi des études postgrades en droit économique à l’Université de Berne, qu’il a conclues par l’obtention du master of law. Au cours de sa carrière militaire, il a commandé le groupe d’engins guidés de DCA légère 12, puis a été engagé en qualité d’officier EMG à l’état-major de la division de montagne 12, devenue brigade d’infanterie de montagne 12. Le 1er juin 2010, il a été nommé par le Conseil fédéral au poste de commandant de la brigade d’infanterie de montagne 12 et promu simultanément au grade de brigadier. En 2012, Le brigadier Schellenberg a été nommé au poste de chef de l’Etat-major de l’armée et promu simultanément au grade de divisionnaire. Suivit le 1er janvier 2013 sa nomination au poste de commandant des Forces aériennes et sa promotion au grade de commandant de corps. Le 1er janvier 2017, le chef du Département l’a de plus nommé chef du projet DEVA dans le domaine du commandement des Opérations.

Le commandant de corps Schellenberg prend la succession du commandant de corps Philippe Rebord en tant que remplaçant du chef de l’Armée, ce dernier ayant été nommé chef de l’Armée au 1er janvier 2017.


 
 

 


...