Un microscope holo-tomographique à fluorescence développé à Lausanne

mercredi, 22.03.2017

Nanolive, spin-off de l'EPFL, lance son nouveau produit: le 3D Cell Explorer-fluo, premier microscope holo-tomographique à fluorescence au monde.

La microscopie à fluorescence offre l'avantage de visualiser sélectivement des compartiments cellulaires spécifiques en les colorant avec différentes sondes fluorescentes, tandis que la nouvelle tomographie holographique donne accès à la distribution 3D complète de l’Indice de Réfraction dans la cellule.

Le tout dernier microscope de Nanolive, le 3D Cell Explorer-fluo, répond au besoin scientifique de combiner les avantages de la tomographie cellulaire non invasive avec une méthode bien établie et reconnue: la microscopie à fluorescence multicanaux, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives à la recherche.

La microscopie à fluorescence offre l'avantage de visualiser sélectivement des compartiments cellulaires spécifiques en les colorant avec différentes sondes fluorescentes, tandis que la nouvelle tomographie holographique donne accès à la distribution 3D complète de l’Indice de Réfraction dans la cellule, explique la société dans un communiqué. Cette combinaison permet de mesurer, pour la première fois, des compartiments cellulaires spécifiques de manière totalement non invasive, pendant une durée illimitée et en 3D.

De plus, des mesures parallèles en temps réel de cellules vivantes avec les deux technologies peuvent être utilisées pour étudier la dynamique intracellulaire 4D des organites individuels. Les chercheurs peuvent maintenant avoir accès à deux modalités puissantes d'imagerie en même temps. Ils peuvent comparer et corréler les données obtenues et ajouter de nouvelles informations à leurs expériences.

L’élément clé de ces résultats est la coloration numérique: l’Indice de Réfraction physique des différentes organelles cellulaires fournit un contraste inhérent à la cellule, précise Nanolive. La superposition de l'image de l’Indice de Réfraction de la cellule avec le signal de fluorescence spécifique de l’organelle correspondant, permet aux biologistes de mesurer avec précision l’Indice de Réfraction exact de chaque organelle observée, et de définir une coloration numérique spécifiquement calibrées.

Ce procédé réduit le besoin de marqueurs de fluorescence en les remplaçant par jusqu'à 7 marqueurs numériques, non invasifs. Les biologistes peuvent, pour la première fois, suivre en même temps 7 marqueurs numériques en plus de 3 marqueurs chimiques pour un total de 10 compartiments cellulaires contrôlés en parallèle.

L’impact de cette technologie pour la recherche sur les cellules vivantes peut être énorme, selon Nanolive. Le 3D Cell Explorer et le 3D Cell Explorer-fluo produisent des résultats jusque-là inaccessibles. Certains types de cellules ou d'organelles cellulaires ne peuvent pas être marqués parce qu'ils sont trop délicats ou sensibles à la photo-toxicité.

Jusqu'à présent, ces limitations gênaient l'analyse et la quantification des cellules. La technologie de Nanolive résout ces problèmes en donnant accès à des valeurs quantitatives de la cellule entière.


 
 



 


...