Les 22 modèles de Smaky réunis au Musée Bolo

mercredi, 01.06.2016

Les 22 modèles de l'ordinateur Smaky sont désormais tous réunis au Musée Bolo à Lausanne. Un événement a réunis les acteurs de cette success story informatique à la vaudoise.

Les 22 modèles de l'ordinateur de fabrication vaudoise, précurseur de la micro-informatique, sont réunis pour la première fois en un même lieu, au Musée Bolo de Lausanne. (Photo: Sébastien Monachon)

Issu des travaux du LAMI, le Laboratoire de micro-informatique de l’EPFL, l’ordinateur Smaky a été développé dès le milieu des années 1970, à l’instigation du professeur Jean-Daniel Nicoud. Techniquement très en avance sur son temps et doté de nombreux logiciels pédagogiques en français, il a notamment concurrencé le Macintosh d’Apple auprès des écoles romandes. C’est la société Epsitec qui, dès 1978, a commercialisé ces ordinateurs.

Samedi 21 mai a eu lieu à l’EPFL une réunion des créateurs, programmeurs et utilisateurs du Smaky. En prévision de l’événement, l’association des amis du Musée Bolo, l’association aBCM, a travaillé dur pour rassembler et remettre à neuf tous les modèles: les “officiels”, qui ont été vendus entre 1978 et 1993, mais aussi les nombreux prototypes et pièces uniques comme un Smaky 6 transportable de 1978. Résultat: une exposition exceptionnelle de 22 ordinateurs de fabrication vaudoise, réunis pour la première fois en un même lieu.

C’est avec émotion que le professeur Jean-Daniel Nicoud, concepteur des Smaky, et Cathi Nicoud, directrice d’Epsitec pendant 30 ans, ont contemplé leur oeuvre. Les personnes présentes, qui avaient toutes travaillé avec un ou plusieurs modèles de Smaky, ont partagé leurs souvenirs et évoqué les grands moments de cette aventure unique.

Créé en 2002, le Musée Bolo a pour objectif de raconter l’histoire du numérique – non plus comme une suite d’innovations technologiques, mais comme le miroir des innombrables relations entre l’ordinateur et la société d’aujourd’hui. Les bouleversements passés et présents des technologies de l’information et de la communication constituent la base des développements à venir. Très active, l’association aBCM organise des événements et des visites guidées, restaure et fait vivre les collections qui figurent parmi les plus importantes d’Europe. Ses membres constituent un pôle de connaissances rare, important pour la sauvegarde d’un patrimoine en danger et inestimable pour la conservation des données numériques.


 

 


...