Allianz se renforce au Royaume-Uni

vendredi, 04.08.2017

L'allemand Allianz a annoncé vendredi l'acquisition en deux temps de l'assureur britannique LVFS pour près de 800 millions d'euros afin de renforcer sa présence au Royaume-Uni.

"Le Royaume Uni est un marché difficile mais important", a déclaré Oliver Bäte, patron d'Allianz. (Keystone)

Le premier assureur européen Allianz va dans un premier temps mettre la main sur 49% du capital de l'assureur Victoria Friendly Society Limited (LVFS, ou LV=), au travers de la création d'une société commune dont le partenaire britannique détiendra 51% des parts.

Le groupe de Munich (sud) deviendra l'acteur majoritaire d'ici 2019 avec une part visée de près de 70%, lui permettant alors de consolider la cible dans ses comptes.

Allianz va dépenser 500 millions de livres (556 millions d'euros) cette année, auxquels viendront s'ajouter 213 millions de livres (237 millions d'euros) en 2019, soit 793 millions d'euros au total, l'opération restant sujette à l'accord des autorités de la concurrence.

Lors d'une conférence téléphonique, le patron du groupe a reconnu que la démarche n'était pas sans risque en raison de la sortie du Royaume Uni de l'Union européenne, en cours de négociation, et qui a déjà provoqué depuis le vote en faveur du Brexit il y a un an une dépréciation de 15% de la livre.

"Le Royaume Uni est un marché difficile mais important", a déclaré Oliver Bäte, tout en se disant certain d'y atteindre ses objectifs financiers.

La société commune va s'appeler LG=GI, en combinant la marque LV, reconnue au Royaume-Uni, avec le réseau des courtiers devant opérer sous l'enseigne Allianz. Ce dernier apportera aussi son savoir-faire dans le numérique et la fixation des prix des contrats de même que sa force de frappe pour investir sur les marchés de capitaux.

"Nous avons trouvé une forme très innovante de travail en commun", s'est félicité M. Bäte.

L'ensemble, qui disposera d'un portefeuille de 6 millions de polices d'assurance dommages, escompte des rentrées annuelles de primes à hauteur de 1,7 milliard de livres sterling (1,9 milliard d'euros), pour en faire le 3me acteur du secteur outre-Manche.

Allianz a affirmé fin 2015 qu'il visait une position parmi les leaders dans les marchés européens où il opère. (awp)


 

 




...