Lausanne signe trois contrats avec Suez et Techfina pour améliorer le traitement des eaux

mercredi, 04.05.2016

La nouvelle technologie employée permettra d’éliminer notamment plus de 80% des micropolluants. Le montant total de ces contrats s’élève à 61,2 millions de francs.

La filière multi-barrières Microblue permet en effet d’éliminer plus de 80% des micropolluants entrant dans la station d’épuration et d’optimiser drastiquement les coûts d’exploitation.

La société Epura, propriété de la commune de Lausanne, a signé trois contrats avec le groupe Suez et son partenaire genevois Techfina pour la création de nouvelles installations à la station d’épuration des eaux usées (STEP) de Vidy. La nouvelle technologie employée permettra d’éliminer notamment plus de 80% des micropolluants. Le montant total de ces contrats s’élève à 61,2 millions de francs.

La société anonyme Epura a été créée par la Ville en septembre 2015 pour assurer la réalisation de nouvelles chaînes de traitement et l’exploitation des installations de la STEP de Vidy. Avec le concours des bureaux d’études BG Ingénieurs Conseils et Holinger ainsi que des recommandations d’un collège d’experts issus tant du monde académique que des services fédéraux et cantonaux de la protection des eaux, elle a choisi, à l'issue d'un appel d'offres public, de faire recours aux procédés innovants proposés par le groupe français Suez et son partenaire genevois Techfina.

La filière multi-barrières Microblue permet en effet d’éliminer plus de 80% des micropolluants entrant dans la station d’épuration et d’optimiser drastiquement les coûts d’exploitation. De nouvelles installations seront également réalisées pour le traitement primaire et biologique des eaux usées de la station, ainsi que pour la valorisation des boues d’épuration par digestion anaérobie. Cette méthode permet de réduire les volumes de boues à incinérer tout en produisant du biogaz.





 
 

...