L'euro monte face à un dollar plombé par l'inflation américaine

samedi, 12.08.2017

L'euro montait vendredi face à un dollar souffrant de la faiblesse de l'inflation aux Etats-Unis, le marché gardant par ailleurs un oeil sur les développements géopolitiques.

Le billet vert était tombé en début de semaine dernière à son niveau le plus faible depuis début janvier 2015. (Keystone)

Vers 23 heures, l'euro valait 1,1822 dollar, contre 1,1772 dollar jeudi vers la même heure.

La monnaie européenne se reprenait également face à la devise nippone, à 129,09 yens pour un euro contre 128,56 yens la veille.

Le dollar stagnait face à la devise japonaise, à 109,20 yens pour un dollar comme jeudi soir.

L'indice américain des prix à la consommation (CPI) a augmenté de 0,1% en juillet par rapport au mois précédent en données corrigées des variations saisonnières alors que les analystes s'attendaient à une hausse de 0,2%.

"Les chiffres CPI en berne ce (vendredi) font suite à des données pareillement en-deçà des prix à la production la veille qui, ensemble, ont mis en évidence un contexte d'inflation sans danger ce qui a réduit les attentes pour une hausse des taux de la Réserve fédérale (Fed) dans les semaines à venir", a commenté Omer Esiner de Commonwealth Foreign Exchange.

L'inflation et la santé du marché du travail sont les deux principaux éléments examinés par la banque centrale américaine pour décider de sa politique monétaire.

Cela "a coupé l'élan du dollar", mettant un terme à sa tentative de rebond de la semaine, a observé Christopher Vecchio, analyste chez DailyFX.

Le billet vert était tombé en début de semaine dernière à son niveau le plus faible depuis début janvier 2015 avant de commencer une lente remontée grâce à la publication il y a sept jours d'un rapport encourageant sur l'emploi aux États-Unis en juillet.

Les données et les inquiétudes sur la première économie mondiale éclipsaient un peu vendredi le regain des tensions géopolitiques entre les États-Unis et la Corée du Nord qui a sorti cette semaine le marché d'une certaine torpeur estivale.

Loin de calmer le jeu, le président américain Donald Trump a encore ajouté à la surenchère verbale vendredi, en déclarant sur son compte Twitter que les "solutions militaires sont maintenant complètement en place, et prêtes à l'emploi, si la Corée du Nord se comporte imprudemment".

Vers 23 heures, la monnaie britannique baissait face à la monnaie unique, à 90,87 pence pour un euro et montait un peu face au dollar, à 1,3010 dollar pour une livre.

La monnaie suisse perdait du terrain face à l'euro, à 1,1373 franc pour un euro, et montait très légèrement face au dollar, à 0,9621 franc pour un dollar.

La devise chinoise a terminé en baisse face au billet vert, à 6,6636 yuans pour un dollar à 17h25 contre 6,6470 yuans jeudi à 17 heures.

L'once d'or a fini à 1.286,10 dollars au fixing du soir, contre 1.284,40 dollars jeudi. (awp)


 

 



...